Ce qui énerve sur le Bachement (Bâchage)

Le transport  dans la ville de Douala est dominé par le déplacement en moto taxi généralement appelé « Bendskin ». On en compte des milliers dans la ville et vous ne pouvez pas vous déplacer sans en voir (exceptés les quartiers Bonanjo et Bonapriso où ils sont interdits).

En effet se déplacer en moto taxi permet d’échapper aux embouteillages et surtout de gagner en temps. Pour tout vous dire, les benskinneurs à Douala  sont semeurs de désordre urbain, ils sont si sollicités à certaines heures (le matin et en soirée) qu’ils imposent le « Bachement » (Bâchage). C’est-à-dire le fait de porter deux clients à l’arrière de la moto. Evidemment si vous avez assez d’argent, vous pouvez échapper au bachement. Le chauffeur reste le boss en tout cas.

Toutefois, si vous bâchez, voilà à quoi éventuellement vous attendre :

-Si vous bâchez avec une femme potelée, vous serez bien sûr assit à l’arrière, et les fesses de la femme (qui aura surement payé moins cher que vous) prendront tout le siège et vous aurez les fesses sur le  fer de la moto. Imaginez la douleur lorsque vous êtes sur une route accidentée, sans oublier que vous êtes obligé d’écarter les jambes selon la largeur de son popotin.

– Si vous bâchez avec une femme qui a une grosse touffe de greffe ou des mèches sur la tête , alors là il faut dire que vous en mangerez, les cheveux artificiels ventilés se dirigent directement sur vous. C’est tout un calvaire durant le trajet.

-Si vous bâchez avec une personne sale, vous serez confronté non seulement aux odeurs mais aussi aux  éventuels frottements de sa sueur sur vos vêtements.

-il y’a risque de se faire soutirer par celui qui est derrière vous.

Un sorcier (sans superstition) peut manigancer quelque chose d’occulte en étant derrière vous.

– le chauffeur peut perdre contrôle à cause du poids des clients ce qui représente un gros risque d’accident. Notamment celui de dégringoler ou de se faire arracher un vêtement ou un bagage par un autre véhicule.

Pire encore : quand il y’a des embouteillages, votre calvaire devient forcément plus long.

Quelques petits secrets avant de bâcher :

Bien sûr ceci concerne ceux qui n’ont pas assez d’argent à dépenser. Voilà ce que je fais très souvent quand je veux bâcher.

  • Je ne monte jamais en premier car je ne sais pas encore qui le benskinneur portera en cours de route.
  • Je prends le temps d’observer et de cibler une moto en bon état (c’est à dire avec un siège assez résistant pour deux personnes).
  • Voici la botte secrète qui complète l’astuce 1, je cible une moto ayant à l’arrière une personne avec un petit corps, de préférence une femme, en m’assurant de leur apparence physique, ma future voisine de trnsport ne doit pas être surchargée ou d’allure sale.
  • En général, il vaut mieux bâcher avec une personne  que vous connaissez

Bâcher est une coutume et fait partie de nos habitudes. Emprunter une moto permet d’éviter les embouteillages et de gagner en temps.

Une réflexion au sujet de « Ce qui énerve sur le Bachement (Bâchage) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *